Soyez les bienvenus sur le blog de la MISSION SAINT HILAIRE D'ARLES...... Prions pour tous les Chrétiens persécutés à travers le monde pour leur Foi en Jésus-Christ.....

samedi 28 janvier 2017

Notre ignorance de Dieu.

Qui es-tu, Seigneur ? (Actes 26, 15).

« Ainsi m’a parlé l’Éternel, quand sa main m’a saisi” »(Isaïe 8, 11.)

Quand le Seigneur nous parle, nul moyen de Lui échapper. Il s’empare sur-le-champ de notre intelligence. Est-ce que Dieu vous a parlé directement ? Dans ce cas, vous n’avez pas pu ne pas saisir l’insistance pénétrante avec laquelle Il vous a parlé, non pas par vos oreilles, mais par vos circonstances, dans le langage que vous pouvez le mieux comprendre.
Dieu doit détruire notre confiance entêtée dans nos propres convictions.

«Oh ! je sais très bien que c’est là ce que je dois faire. » Et soudain la voix de Dieu nous renverse et nous confond en nous révélant les abîmes de notre ignorance. Nous avons manifesté notre ignorance à l’égard de Dieu dans la manière même dont nous avons prétendu le servir. Nous servons Jésus dans un esprit qui n’est pas le sien. Nous lui faisons tort, bien innocemment en prétendant l’exalter. Nous combattons pour lui dans l’esprit de Satan. Nos paroles sont irréprochables, notre âme empoisonnée.

« Il les réprimanda, et leur dit » : Vous ne savez de quel esprit vous êtes animés. » Le cantique à l’amour de l’apôtre Paul (1 Corinthiens 13) définit l’Esprit du Seigneur chez celui qui veut être son porte-parole.
Ai-je fait tort à Jésus par la manière dont j’ai prétendu le servir ? Alors, je me suis trompé. Nous nous imaginons que notre devoir, c’est tout ce qui nous coûte.

Combien différent est l’Esprit du Seigneur : « Faire ta volonté, ô Dieu, est tout mon plaisir. » (Psaume 40, 8.)