Soyez les bienvenus sur le blog de la MISSION SAINT HILAIRE D'ARLES...... Prions pour tous les Chrétiens persécutés à travers le monde pour leur Foi en Jésus-Christ.....

vendredi 28 octobre 2016

Pourquoi Jésus est mort ?...


Il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui, justice de Dieu. (II Corinthiens 5, v. 21).

La conception moderne de la mort de Jésus-Christ, c’est qu’il est mort pour nos péchés par pitié pour nous. La pensée du Nouveau Testament, c’est qu’il s’est chargé de nos péchés, non par pitié, mais pour s’identifier à nous. Il a été fait péché. Nos péchés sont ôtés à cause de la mort de Jésus.

Il est mort par obéissance à son Père, et non par pitié pour nous. Si Dieu nous accueille, ce n’est pas à cause de notre obéissance ou parce que nous renonçons à certaines choses, mais uniquement à cause de la mort du Christ. Nous disons que Jésus est venu pour nous révéler le Dieu d’amour, le Père.

Le Nouveau Testament nous dit qu’il est venu pour ôter le péché du monde. Il révèle Dieu comme Père à ceux qui l’ont d’abord reçu comme Sauveur. Jésus-Christ ne s’est jamais présenté comme celui qui révélait au monde la paternité divine, mais comme la pierre d’achoppement (voir Jean 15, v. 22 à 24). Quand Jésus dit : « Celui qui m’a vu a vu le Père » (Jean 14, v. 9), il parle exclusivement à ses disciples.

Le Nouveau Testament n’enseigne nulle part que Christ est mort pour que je puisse m’en tirer indemne. Ce qu’il enseigne, c’est que Jésus est mort pour tous, mais il n’a pas vécu ma mort. Je dois m’identifier avec sa mort pour être libéré du péché et hériter de sa justice même.

La substitution dont parle le Nouveau Testament a deux aspects : « Lui qui n’a pas connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu ». Le Christ n’est pas pour moi si je n’accepte pas que Christ soit formé en moi.